L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

« Une sélection des meilleures expositions du moment en Europe. L’occasion d’une escapade d’un week-end. »

Expo à L'étranger

Beatrix Potter. Dessiner le vivant d’après nature

Réputée pour son personnage « Peter Rabbit », gourmand, facétieux et désobéissant lapin, l’écrivaine et illustratrice anglaise Beatrix Potter (1866-1943) a écrit et illustré 28 livres pour enfants, dont 23 contes, qui se sont vendus à plus de 250 millions d’exemplaires dans le monde. Elle était aussi naturaliste, attachée à la préservation de l’environnement, devenant agricultrice et éleveuse de moutons à la fin de sa vie, aidant à protéger des milliers d’hectares de terres dans le Lake District.

Née à Londres dans une famille de la grande bourgeoisie victorienne héritière de grandes fortunes cotonnières, éduquée à la maison par une gouvernante, Beatrix est encouragée à dessiner dès son plus jeune âge, apprenant par la pratique, dessinant dans la nature ou copiant des illustrations, tenant des carnets de croquis dès l’âge de huit ans. Elle obtient un certificat d’art au musée de South Kensington et à 20 ans, entreprend des études sur les plantes et les animaux au Muséum d’histoire naturelle. Elle développe aussi un intérêt pour l’archéologie et les fossiles, mais sa principale passion à partir du milieu des années 1880 est la mycologie. Tout ce qu’elle regarde, y compris au microscope, elle le dessine avec une précision scientifique et rêve de devenir naturaliste. Refusée par ce milieu d’hommes, elle se console avec l’art.

En 1890, Potter reçoit sa première commande d’illustration d’une société de cartes de vœux, Hildesheimer and Faulkner. Puis en septembre 1893, dans la même veine fantaisiste et colorée, elle met en scène un lapin nommé Peter, habillé comme un homme avec une indémodable veste bleue. L’histoire de ce Peter Rabbit a été écrite pour la première fois dans une lettre que Beatrix a envoyée au jeune Noël Moore, le fils de son ancienne gouvernante, pour lui remontrer le moral pendant le temps qu’il était malade. Prise au jeu et douée d’une incroyable faculté d’imagination, elle poursuit en écrivant un ou deux nouveaux livres par an pendant les huit années suivantes. La famille de Peter Rabbit s’agrandit : Jeremy Fisher le Crapaud, Cecily Parsley, Miss Moppet, l’écureuil Nutkin, Sophie la Canne et bien d’autres évoluent dans un univers souvent cruel (les lapins se transforment en pâté !). Après son mariage en 1913 avec William Hellis, elle s’installe définitivement dans le Lake District à Castle Cottage, abandonne progressivement l’écriture et l’illustration et se lance pleinement dans l’agriculture et la défense de l’environnement.

En collaboration avec le National Trust (fonds anglais de protection du patrimoine) à qui elle laissa une part importante de sa fortune afin que les paysages de la région des Lacs soient préservés, l’exposition présente plus de 200 objets. Elle célèbre son talent précoce pour la narration, son sens aigu des affaires et sa fascination pour l’étude scientifique du monde naturel, ainsi que sa passion pour l’élevage et la conservation des moutons. On y découvre des œuvres d’art, des lettres, des manuscrits, des croquis, des journaux intimes codés, des photographies de famille et des artefacts personnels.
En quatre sections, l’exposition suit le voyage de Potter de Londres au Lake District. La première section, Town and Country, sert de toile de fond à son enfance à South Kensington à Londres ; Under the Microscope souligne l’intérêt de Potter pour les sciences naturelles ; A Natural Storyteller révèle son parcours presque accidentel pour devenir un auteur à succès ; enfin, Living Nature suit Potter dans le Lake District et célèbre son impact profond sur le paysage naturel.
Femme passionnée et avant-gardiste, écologiste avant l’heure, Beatrix Potter a su transmettre son enchantement pour la nature et le vivant et son œuvre graphique reste indémodable.

Catherine Rigollet

- La vie de Beatrix Potter a été adaptée au cinéma en 2006, dans Miss Potter de Chris Noonan, avec dans le rôle principal Renée Zellweger.

Visuels : Watercolour, The Mice at Work : Threading the Needle, The Tailor of Gloucester artwork, by Beatrix Potter, 1902. © Tate.
Drawing, magnified studies of a ground beetle (Carabus nemoralis), by Beatrix Potter, about 1887. Linder Bequest. Museum no. BP.257. © Victoria and Albert Museum, London, courtesy Frederick Warne & Co Ltd.
Beatrix Potter, aged 15, with her dog, Spot, by Rupert Potter, about 1880 – 01. Linder Bequest. Museum no. BP.1425. © Victoria and Albert Museum, London, courtesy Frederick Warne & Co Ltd.

Archives des expos en europe
spacer

Infos pratiques
Du 12 février 2022 au 8 janvier 2023
Victor and Albert Museum
Cromwell Road
South Kensington, London
Tous les jours : 10h – 17h45
Vendredi jusqu’à 22h
Tarif : £14.00
https://www.vam.ac.uk/exhibitions/beatrix-potter-drawn-to-nature