Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes 25/10/2021

Le livre du mois


Cette étude historique et artistique de Jan Blanc apporte un nouveau regard sur ceux que l’on désignait comme les « primitifs » flamands. Un belle idée de cadeau pour les fêtes !

L'artiste du mois

Gérald Assouline – Photographe & réalisateur de films.
D’errances et d’ombres. Les poésies d’un mélancolique.

Coup  de coeur
La collection Morozov à Paris.

Paris. Fondation Vuitton
Du 22 septembre 2021 au 22 février 2022.

Les frères russes Morozov ont constitué une fabuleuse collection de chefs d’œuvre de l’art impressionniste et moderne, notamment français. La Fondation Louis Vuitton expose une sélection de 200 tableaux. Un événement rare.

Georgia O’Keeffe (1887 – 1986)

Paris. Centre Pompidou
Jusqu’au 6 décembre 2021.

Elle est considérée comme une figure majeure de l’art moderne américain, et pourtant quasi-inconnue en France. Il était essentiel qu’une grande rétrospective nous fasse enfin découvrir le talent de cette artiste indépendante et audacieuse et l’originalité de son œuvre au naturalisme épuré jusqu’à l’abstraction.

Anni et Josef Albers. L’art et la vie

Paris - musée d’art moderne
Jusqu’au 9 janvier 2022.

Elle tisse et grave, il travaille le verre, le bois et peint. Leurs œuvres abstraites, géométriques, architecturées, colorées, resteront comme une incarnation parfaite du modernisme. Plus de 350 œuvres (peintures, photographies, meubles, œuvres graphiques et textiles) sont exposées au musée d’art moderne de Paris.

Signac collectionneur

Paris - Musée d’Orsay
Jusqu’au 13 février 2022.

Paul Signac (1863-1935), ce « néo-impressionniste », ainsi nommé par le critique Félix Fénéon en septembre 1886, fut aussi un grand collectionneur, s’inscrivant dans la tradition des artistes collectionneurs. C’est tout l’intérêt de cette exposition de retracer l’histoire de sa collection et d’avoir réuni, autour d’une dizaine d’œuvres de Signac, des œuvres qui lui ont appartenu, reflétant son regard d’artiste.


Giuseppe Penone. Sève et pensée Paris - BnF François-Mitterrand
Jusqu’au 23 janvier 2022.

Cette carte blanche à Penone, dont le travail questionne, avec force et poésie, les liens de l’homme avec la nature, est une invitation à déambuler dans son œuvre singulière et à interroger le travail d’écriture, les notions de trace, du temps et de la mémoire.


Lionel Sabatté. Une éclosion d’oeuvres. Saint-Etienne (42). MAMC+
Jusqu’au 2 janvier 2022.

Pour cette exposition personnelle, le MAMC+ propose une carte blanche à Lionel Sabatté. Cet artiste français, installé entre Paris et Los Angeles, s’intéresse depuis plus de vingt ans à la transformation de la matière. Au fil des salles se déploie une cosmogonie propre à l’univers plastique de l’artiste, à la fois organique, minérale et animale. Un univers féérique et trompeur.


Vivian Maier révéléeParis. Musée du Luxembourg
Jusqu’au 16 janvier 2022.

L’exposition hommage à cette talentueuse photographe américaine (1926-2009) récemment découverte. Un de nos coups de cœur de la rentrée.


Soutine/De Kooning : la peinture incarnéeParis - musée de l’Orangerie
Jusqu’au 10 janvier 2022.

Cette exposition originale explore l’impact de la peinture ardente et tourmentée de Soutine sur la vision picturale du grand peintre de l’expressionnisme abstrait américain et confronte les deux artistes dans un éblouissant dialogue de la démesure.

En bref

Les travaux de rénovation du Centre Pompidou décalés après les Jeux Olympiques.
À l’occasion de sa première conférence de presse le 21 octobre, Laurent Le Bon, président du Centre Pompidou, a annoncé le report officiel des grands travaux de rénovation du bâtiment qui devaient initialement débuter fin 2023.

Lauréat du Prix Marcel Duchamp 2021 : Lili Reynaud Dewar
Artiste plasticienne audacieuse (née en 1975 à La Rochelle, elle vit à Paris), son œuvre prend principalement la forme de performances, de sculptures, de vidéos et d’installations, nourrit de l’histoire des cultures militantes et alternatives. Le corps joue un rôle clef dans son œuvre. http://www.lilireynauddewar.com/

Paris. Alex Katz. Mondes flottants. Consacrée au thème de l’eau dans l’œuvre du grand peintre américain (né en 1927), Mondes Flottants rassemble une cinquantaine d’œuvres réalisées en 1989 et 2020. Des marines aux études de réflexion de la lumière sur l’eau, ces peintures lisses et calmes au format souvent monumental défient la notion traditionnelle de paysage, entraînant une confusion entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Du 12 septembre au 20 novembre 2022. Galerie Thaddaeus Ropac – Pantin. https://ropac.net/exhibitions/ Paris. L’image et son double. Faisant dialoguer des œuvres photographiques historiques et contemporaines nées d’une réflexion sur la notion de reproduction, cette exposition collective offre un éclairage sur la nature même de la photographie, ses spécificités, et ses liens fondamentaux avec les autres disciplines artistiques. Du 15 septembre au 13 décembre 2021. www.centrepompidou.fr Paris. Petits chefs-d’œuvre de grands artistes : Leonardo Cremonini, Serge Labégorre, Maurice Rocher, Vladimir Velickovic. Quatre grands artistes qui font penser à l’expressionnisme d’un Goya ou d’un Bacon, qui ont marqué la jeune génération par leurs enseignements, leurs remarquables individualités et leurs engagements de l’homme dans ce monde contemporain. Ils nous donnent à voir des œuvres admirables dont la lecture prend toute son ampleur dans la force de la figure humaine et dans l’histoire de l’humanité et de ses blessures. Jusqu’au 27 novembre 2021. https://galeriemarievitoux.jimdofree.com/ John Coplan. La vie des formes. Photographe formel et sans complaisance, il utilise son corps nu comme seul matériau pour des compositions sensuelles autant que dérangeantes, radicales et intimes, parfois surréalistes. L’exposition se distingue par son choix et le dialogue avec les artistes qu’il a admirés tels que Brancusi, Weegee, Walker Evans, Lee Friedlander, Philip Guston ou Jan Groover. Du 5 octobre au 16 janvier 2021. www.henricartierbresson.org Hauts-de-France. Yona Friedman, l’exposition mobile. Théoricien des utopies d’après-guerre, l’architecte Yona Friedman né à Budapest (1923-2019) n’a cessé d’inventer des langages ludiques et universels pour engager l’habitant à prendre possession de son environnement. Le titre de cette exposition rend hommage à son ouvrage majeur, L’Architecture mobile (1958), où il développe ses idées de « Ville Spatiale » avec des habitats modulaires, évolutifs en fonction des besoins qui changent avec le temps. Jusqu’en 2022. https://frac-picardie.org/ Paris. Victor Hugo. Dans l’intimité du génie. Cette exposition présente de façon exceptionnelle la collection de dessins de Victor Hugo du musée. Dessinateur singulier, d’une entière liberté, son œuvre fascine par sa modernité et sa puissance onirique. Jusqu’au 21 novembre 2021. www.maisonsvictorhugo.paris.fr Domaine de Chamarande (91). Michel Nedjar : « Filiations ». Michel Nedjar (né en 1947), ex-tailleur juif traumatisé par les pogroms, confectionne des poupées fétiches en tissu, fasciné par la magie et obsédé par les cadavres brûlés et les corps mutilés (https://lagoradesarts.fr/-La-Fabuloserie-.html). Le domaine départemental de Chamarande (direct en RER C) lui consacre l’ensemble de ses espaces d’exposition. Jusqu’au 9 janvier 2022. http://chamarande.essonne.fr/