Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes 27/05/2022

Le livre du mois

Belle idée que ce coffret original contenant un livre-accordéon, dévoilant pli après pli une cinquantaine de chefs-d’œuvre sur l’amour réunit par Laurent Bolard. Des peintures et sculptures de Canova, Van Eyck, Caravage, Tiepolo, Watteau, Manet, Kronberg, Rodin, Renoir, Morisot, Cassatt, Claudel, Klimt, Courbet, Brancusi…qui tous ont fait leur miel de la polysémie de l’amour.

L'artiste du mois

Kaori Nakamatsu. Peintre sur porcelaine
En 2013, Kaori Nakamatsu (née au Japon en 1970) s’est installée en France pour poursuivre une passion de jeunesse devenue un métier : la peinture sur porcelaine à la main. Un art fusion de l’Orient et de l’Occident, d’une finesse extrême et dont le haut niveau de technicité requiert des années d’expériences pour être parfaitement maîtrisé.

Coup  de coeur
Gaudí. Rétrospective événement

Paris - Musée d’Orsay
Du 12 avril au 17 juillet 2022.

Mondialement connu pour sa spectaculaire Sagrada Familia qui continue de se construire sans lui et pour ses créations colorées, ornementées, aux lignes sinueuses et au caractère onirique, Gaudí reste un architecte mystérieux.

Commanderie de Peyrassol. Parc de sculptures

Flassans-sur-Issole (83)
Toute l’année.

Fondée au XIIIe siècle par l’ordre des Templiers, la Commanderie de Peyrassol nichée au cœur d’un vaste vignoble provençal est devenue aussi un lieu dédié à la création artistique. Acquise en 2001 par Philippe Austruy, elle accueille sa collection d’art contemporain, notamment une centaine de sculptures exposées en plein air.

Toyen. L’écart absolu

Paris - MAM
Jusqu’au 24 juillet 2022.

Présentée successivement à Prague, Hambourg et Paris, cette rétrospective de l’œuvre de la Tchèque Toyen (1902-1980) constitue un événement qui permet de découvrir la trajectoire exceptionnelle d’une artiste majeure du surréalisme qui s’est servie de la peinture pour interroger l’image. Un voyage entre rêve, révolte et emballement de la couleur.

Love songs. Photographies de l’intime

Paris - Maison européenne de la photographie
Jusqu’au 21 août 2022.

Comment représenter l’amour, donner à voir les relations amoureuses, leur tendresse et leur cruauté, leur douceur et leur violence, leur sensualité et leur pudeur, leur silence et leur babillage, les regards, les gestes et les mots ? La MEP nous en offre une lecture originale, une lecture suscitant de belles émotions, dans cette exposition « Love Songs » qui fait s’enchaîner quatorze séries photographiques d’artistes majeurs des XXe et XXIe siècles.


Machu Picchu et les trésors du PérouParis - Cité de l’architecture
Jusqu’au 4 septembre 2022.

Cette exposition d’envergure met en lumière, dans une scénographie captivante, l’histoire de la mystérieuse cité inca et les croyances et rituels des civilisations de l’ancien Pérou, à travers une sélection de 192 créations, dont des objets de toute beauté.


Réouverture du musée Albert-KahnBoulogne-Billancourt (92)
Exposition inaugurale jusqu’en novembre 2022.

Après six ans de travaux, le musée créé en 1986 autour de l’œuvre d’Albert-Kahn (1860-1940), a rouvert ses portes à Boulogne-Billancourt, le 2 avril 2022, entièrement transformé. Un voyage humaniste autour du monde, en images et en jardins.


Maillol. La quête de l’harmonie Paris - musée d’Orsay
Jusqu’au 21 août 2022.

Cette première rétrospective depuis plus d’un demi-siècle du sculpteur amoureux des formes généreuses, révèle son travail moins connu de peintre influencé par les Nabis, de graveur, brodeur et céramiste. Une belle découverte.


Eugène Leroy. PeindreMusée d’art moderne Ville de Paris
Jusqu’au 28 août 2022.

Le musée d’art moderne de la Ville de Paris, qui possède une quarantaine d’œuvre d’Eugène Leroy (1910-2000), lui consacre une importante exposition qui rassemble près de 160 tableaux et une dizaine d’œuvres graphiques. Une peinture lumineuse qu’il faut prendre le temps de contempler pour en savourer la singularité, la poésie et la sensualité, car elle ne se révèle pas au premier regard.

En bref

En mai, Paris est la capitale internationale du dessin.
Salon du dessin, Palais Brongniart, du 18 au 23 mai.
Drawing Now Art Fair, Carreau du Temple, du 19 au 22 mai.

Paris Print Fair, nouvelle foire consacrée à l’estampe.
Du 18 au 22 mai 2022, Couvent des Cordeliers.

Paris. Sebastião Salgado : Aqua Mater. Une forme d’habitat traditionnel de son pays, la maloca, faite d’un bambou endogène, a inspiré l’architecte colombien Simón Vélez. Il a construit sur l’esplanade de La Défense, à l’ouest de Paris, une structure aussi solide qu’aérienne, obscurcie ici par des bâches qui font obstacle aux vents et mettent en valeur les œuvres. (À Arles, en 2018, elle abritait les photos de Mathieu Ricard). Elle héberge une exposition de 42 photos grand format en noir et blanc de l’artiste brésilien Sebastião Salgado. À la fois poétique, informatif mais engagé, Salgado illustre le thème de l’eau, de par le monde, son abondance ici, sa rareté là, son impact sur l’homme et l’animal, et surtout la nécessité de la respecter et de ne l’utiliser qu’à bon escient. Jusqu’au 22 septembre 2022. Paris. Marronnage. L’art de briser ses chaînes. Une sélection d’objets et d’œuvres d’art raconte l’histoire, le patrimoine artistique et les productions plastiques de peuples d’origine africaine transportés de force en Amérique du Sud, et qui se sont structurés en sociétés issues de la fuite et du refus de l’esclavage. Du 12 mai au 24 septembre 2022. Maison de l’Amérique latine. https://www.mal217.org/ Paris. Chiharu Shiota : « Linving inside ». Pour sa première exposition solo dans un musée en France, l’artiste (née à Osaka en 1972) aborde les rivages de cette nouvelle anxiété du temps de la Covid. Avec le fil, sa matière, onirique, organique et intellectuelle qui donne forme à ses installations, Chiharu Shiota tisse un filet (rouge) inextricable, à la fois cocon protecteur et oppressant autour de nos objets du quotidien devenus minuscules ; une échelle nouvelle dans son travail qui nous fait basculer dans une autre réalité, un peu angoissante. Du 16 mars au 6 juin 2022. www.guimet.fr Paris. Annette Messager sur vase de Sèvres. La Galerie de Sèvres à Paris présente le travail d’Annette Messager, artiste majeure de la scène contemporaine française et internationale. Les 8 vases présentés peints par l’artiste et cuits dans le Four à Bois historique de la Manufacture de Sèvres s’inscrivent dans la généalogie de son œuvre, dominée par la thématique du corps. En témoigne le vase monumental dit « Grand Charpin », chef d’œuvre de cette invitation, où se dévoile un tête-à-tête entre deux squelettes dont la mort a fait disparaître les différences. Jusqu’au 22 juillet 2022. https://www.sevresciteceramique.fr/galerieshowroom/galerie-d... La Finlande à l’honneur. La Finlande est à l’honneur à Paris avec deux expositions consacrées aux peintres Albert Edelfelt au Petit Palais et Akseli Gallen-Kallela au Musée Jacquemart-André.
- À travers près de soixante-dix œuvres issues de collections publiques et privées, l’exposition Akseli Gallen Kallela (1865-1931). Mythes et nature traverse l’ensemble de la carrière de cet artiste aux peintures de nature sauvage d’un grand lyrisme. Avec Albert Edelfelt, Gallen Kallela est l’un des artisans du réveil culturel et national de la Finlande qui se cherchait après s’être longtemps effacé au sein des puissances dominantes, suédoise puis russe. Du 11 mars au 25 juillet 2022. www.musee-jacquemart-andre.com
Paris. Réouverture du musée Cluny. Créé en 1843, seul musée national en France consacré au Moyen Âge, le musée de Cluny rouvre ses portes le jeudi 12 mai 2022 après 20 mois de travaux. Ses collections comptent aujourd’hui 24000 œuvres dont des ensembles qui ont fait son renom, notamment les six tapisseries de La Dame à la licorne. 6 place Paul Painlevé 75005 Paris. www.musee-moyennage.fr