L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

« Une sélection des meilleures expositions à voir actuellement à Paris et en Ile de France »

Expo à Paris

Quand l’Europe découvre l’imprimerie avec Gutenberg

« Gutenberg a inventé l’imprimerie vers 1450 », nous a-t-on appris à l’école… Mais savez-vous que l’impression existait avant que Johann Gutenberg ne conçoive la célèbre Bible imprimée vers 1455 ? Et que le plus ancien livre imprimé au monde vient d’Extrême-Orient ?

La BnF revient sur l’histoire plus nuancée de cette innovation qui a bouleversé la diffusion des savoirs. En Europe, si Mayence est probablement le lieu où la typographie européenne a été mise en œuvre avec succès pour la première fois, la dissémination du procédé typographique fut ensuite rapide. À Venise, ville-phare du commerce européen, à Paris, terreau universitaire et à Lyon, cité marchande développant des imprimeries. Gutenberg et ses associés, Fust et Schöffer, prouvant par ailleurs avec la Bible que le procédé typographique est adapté à la reproduction de textes longs et ambitieux ou l’image va pouvoir rivaliser avec le texte.
L’imprimerie investit peu à peu tous les champs, des savoirs savants et universitaires aux savoirs pratiques et romans, transmis en langue vernaculaire. Devenu l’outil indispensable de l’expression de la pensée, l’imprimé sera, au XVIe siècle, au cœur des combats politico-religieux.

Pour cette passionnante exposition, des pièces exceptionnelles issues des collections de la BnF sont exposées, comme le Jikji (Corée, 1377), le plus ancien ouvrage conservé au monde imprimé à partir de caractères typographiques métalliques mobiles, plus de 70 ans avant la Bible de Gutenberg (vers 1454-1455). La Bibliothèque nationale de France en conserve deux exemplaires. L’un est imprimé sur parchemin, luxueusement peint et enluminé (voir visuel). L’autre, imprimé sur papier, est plus modestement rubriqué et orné. Parmi les autres raretés, une Géographie de Ptolémée, imprimée à Bologne en 1477 (ou 1462). Elle marque, à la Renaissance, l’essor d’une nouvelle discipline appelant à une étroite collaboration entre mathématiciens et imprimeurs. L’édition présentée est la première à être parue avec des cartes, gravées sur cuivre en taille-douce et rassemblées à la fin de l’ouvrage.

La scénographie fait entrer le visiteur au cœur de la fabrication d’un livre. Une animation vidéo montre l’accélération de la dissémination de la typographie à l’échelle européenne sur la période 1450-1500. Les cimaises en papier sont abordées comme les pages d’un beau livre et le parcours donne des clés pour comprendre simplement les techniques d’imprimerie et la matérialité du travail dans les ateliers.

Catherine Rigollet

Visuels : Jean-Antoine Laurent, Gutenberg inventant l’imprimerie, 1831. © Ville de Grenoble / musée de Grenoble - J.L. Lacroix.
Biblia latina (Bible de Gutenberg), imprimé sur parchemin par Johann Gutenberg et Johann Fust à Mayence, vers 1455 © BnF, Réserve des livres rares.

Archives des expos à Paris
spacer


Du 12 avril au 16 juillet 2023
BnF, Site François-Mitterrand
Du mardi au samedi, 10h-19h
Dimanche, 13h-19h
Fermé lundi et jours fériés
Tarifs : 10€/8€
www.bnf.fr