L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

« Une sélection des meilleures expositions du moment en Europe. L’occasion d’une escapade d’un week-end. »

Expo à L'étranger

Vincent Van Gogh. Les oliviers, arbres de vie

Durant son séjour à Saint-Rémy-de-Provence en 1889, Vincent van Gogh a peint au moins une quinzaine de paysages d’oliveraies dans une palette expressive et émotionnelle, fasciné par les variations continuelles de couleurs et d’ambiance de ces arbres étrangement noueux, au feuillage gris-argent vibrant dans la lumière, changeant avec les tons du ciel et les saisons. « L’effet du jour, du ciel fait qu’il y a à l’infini des motifs à tirer de l’olivier », écrit-il en 1890.

Aujourd’hui dispersés à travers le monde, certains de ces tableaux n’ont jamais été exposés. En collaboration avec le Dallas Museum of Art, le Van Gogh Museum a réuni ces toiles que le peintre lui-même considérait comme les meilleures de ses peintures réalisées dans le Sud de la France. L’exposition explore la signification des oliviers pour le peintre qui y voyait le cycle de la vie et quelque chose de sacré au travers des symboles spirituels comme ces cueilleurs d’olives, en référence à la Bible.

Elle met en lumière la façon dont il a expérimenté différentes techniques et styles pour approfondir son sujet, brossant la toile d’énergiques touches tourbillonnantes de matière, se régalant de bleu, de jaune et de vert, cernant de noir les formes ondulées, souvent même torturées des troncs et des branches. Une source d’inspiration et de sérénité -temporaire- pour le peintre hospitalisé à sa demande pour hallucinations auditives et visuelles, attaques d’épilepsie et accès de démence à l’asile psychiatrique de Saint-Paul-de -Mausole, un ancien monastère de style roman provençal du XIe siècle situé au calme de la chaîne des Alpilles. Son frère Théo lui a loué trois pièces : une chambre, un atelier d’artiste pour peindre, et une pièce pour entreposer ses œuvres (atelier conservé aujourd’hui et ouvert à la visite). L’artiste sort et pose son chevalet au milieu des oliviers quand il en a le droit. Il peint dans ce décor minéral de collines et d’oliviers 143 peintures de mai 1889 à mai 1890 et quelque 150 dessins. Il quitte Saint-Rémy, le 16 mai 1890, pour Auvers sur Oise où il décède, un peu plus de deux mois plus tard, le 29 juillet 1890.

La série des Oliviers de Van Gogh n’avait jamais fait l’objet d’une exposition spécifique auparavant. Exposée au Dallas Museum of Art en 2021, elle est visible à Amsterdam en ce printemps 2022.

Catherine Rigollet

Visuels : Vincent van Gogh, Olive Grove, Saint-Rémy, November 1889, oil on canvas, Gothenburg Museum of Art, Sweden. Photo : Hossein Sehatlou, Gothenburg Museum of Art.
Vincent van Gogh, Olive Grove with Two Olive Pickers, December 1889, oil on canvas, Kröller-Müller Museum, Otterlo, the Netherlands. Photographer : Rik Klein Gotink.
Vincent van Gogh, Olive trees, November 1889. Huile sur toile, 73,6 x 92, 7 cm. Minneapolis Institute of Art. The William Hood Dunwoody Fund.
Vincent van Gogh, The Olive Trees, June 1889, oil on canvas, The Museum of Modern Art, New York, Mrs. John Hay Whitney Bequest. Image © The Museum of Modern Art : photo by Robert Gerhardt.

Archives des expos en europe
spacer

Infos pratiques
Du 11 mars au 12 juin 2022
Van Gogh Museum Amsterdam
De 9h à 17h du lundi au jeudi
De 9h à 21h le vendredi
De 10h à 18h samedi et dimanche
www.vangoghmuseum.nl