L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

« Une sélection des meilleures expositions en France »

Expo en France

Marcelle Cahn (1895-1981). En quête d’espace

À la croisée de l’expressionnisme, du cubisme et du courant puriste, cette artiste trop méconnue s’est épanouie dans un univers poétique et musical tout en collages et en géométrie. Illustrant la richesse et la singularité de l’œuvre de Marcelle Cahn, cette exposition restitue les différents contextes de création au sein desquels cette artiste a évolué, de l’expressionnisme allemand du début du XXe siècle aux principaux courants de l’abstraction géométrique et lyrique.

Née à Strasbourg dans une famille de banquiers et de commerçants juifs, mélomanes et cultivés, Marcelle Cahn se forme à Berlin pendant la Grande Guerre auprès de Lovis Corinth et Eugen Spiro, puis à Paris, à partir de 1920, auprès de Fernand Léger et Amédée Ozenfant. Elle s’inscrit à l’académie Ranson, où enseignent Édouard Vuillard, Maurice Denis et Félix Vallotton, puis les cours d’Othon Friesz à l’Académie moderne et termine sa formation à l’académie de la Grande Chaumière. Dès l’entre-deux-guerres, elle participe aux grands rassemblements de défense de l’art abstrait. Soutenue et appréciée des artistes et des critiques influents de son temps, elle ne bénéficiera que de rares expositions personnelles dans les dernières années de sa vie (la galerie Denise René lui consacre une rétrospective en 1975), vivant dans un certain isolement accru par des périodes de mises en retrait du monde de l’art.

Si le Musée d’art moderne de Saint-Étienne lui rend hommage, c’est que Marcelle Cahn a tissé des liens étroits avec l’institution. En 1957, elle offre l’un de ses tableaux emblématiques" (Avion - Forme aviatique, réalisé en 1930) et va solliciter de très nombreux artistes modernes pour qu’ils offrent à leur tour certaines de leurs œuvres et participent ainsi à la constitution de la collection du musée stéphanois. Le parcours chronologique rassemble plus de 400 œuvres : peintures (somptueux grands nus féminins), arts graphiques, sculptures, photographies et surtout collages inventifs et joyeux qui constituent l’essentiel de sa production des quinze dernières années de sa vie. Toutes ces œuvres oscillantes entre géométrie stricte et fantaisie lyrique, proviennent d’institutions culturelles et de collections particulières françaises et étrangères et couvrent l’ensemble des techniques engagées par l’artiste.

Visuels : Marcelle Cahn, Les trois raquettes, 1926. Huile sur toile, 59 × 70 cm. Cholet, Musée d’Art et d’Histoire. Photo : Alexandre Production.
Marcelle Cahn, Avion-Forme aviatique, 1930, huile sur toile, 62 × 73,5 cm. Collections MAMC+, don de l’artiste, 1957. Crédit photo : C. Cauvet/MAMC+ © droits réservés.

Archives des expos en France
spacer


Du 15 octobre au 5 mars 2023
Musée d’art moderne et contemporain
Rue Fernand Léger
42270 Saint-Priest-en-Jarez
Lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 10h-18h
Samedi et dimanche : 10h-18h30
Mardi : fermé
Tarif plein : 6,50€
Tél. : 04 77 79 52 52
https://mamc.saint-etienne.fr/fr

Cette exposition est coproduite avec le Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg MAMCS et sera présentée au Musée des Beaux-Arts de Rennes à l’été 2023.