Populaire ? les objets (extra)ordinaires du quotidien

À l’occasion de son dixième anniversaire, le Mucem présente sa première exposition permanente autour de ce qui constitue son cœur et son histoire : sa collection. Elle réunit en effet les fonds historiques du Musée national des arts et traditions populaires (fondé en 1937 par Georges Henri Rivière et qui était depuis 1972 dans le bois de Boulogne, jusqu’à sa fermeture en 2005), les collections européennes du Musée de l’Homme et celles acquises depuis le début des années 2000 dans une volonté d’ouverture vers la Méditerranée et le monde contemporain. L’occasion de ressortir quelque 1 200 objets du quotidien venus de l’Europe entière au-delà du seul bassin méditerranéen, révélant la dimension humaine à travers des histoires de vie et de société.

Au rez-de-chaussée du bâtiment, l’exposition est imaginée comme un espace de découverte visant à mettre en évidence le caractère profondément humain des objets et témoignages qui composent cette collection. Elle présente ce qui fait la « matière » du musée, elle témoigne du caractère à la fois sémiotique (ce que les objets disent de la société dans laquelle ils ont été produits) et esthétique de cette collection et permet de donner à lire toutes les histoires qui ont mené aux acquisitions, les parcours de vie des objets, ce qui a motivé leur entrée dans les réserves du musée, hier comme aujourd’hui.
Le parcours général propose un cheminement au gré de grandes catégories empruntées au vocabulaire de l’histoire des arts et des techniques (« peinture », « sculpture », « arts du métal », « céramique », etc.). Un parcours qui fait émerger les particularités de la collection du Mucem en rompant avec la hiérarchisation habituelle entre beaux-arts et arts populaires. On passe ainsi d’objets attendus dans un musée (par exemple des tableaux, des ex-voto, des icônes, etc.) à des éléments plus surprenants (comme des portes de ruche décorées), et d’objets familiers du grand public à des éléments plus inattendus voire mystérieux de prime abord.

À côté des 1 200 objets et documents issus des fonds historiques du Mucem ou plus récemment acquis par le musée, un dispositif de médiation numérique immersive permet d’évoquer, à travers une sélection d’objets, l’idée de « culture populaire » qui irrigue ses collections. L’exposition se termine par un espace dédié aux nouvelles acquisitions du musée pour montrer comment la collection continue à vivre par le biais de son enrichissement en présentant quelques objets tout récemment entrés dans les fonds.

Archives expo en France

Infos pratiques

Jusqu’au 31 décembre 2026
Mucem
J4, niveau Rdc
1, rue Clovis Hugues, 13003 Marseille
Tous les jours, sauf le mardi
10h-18h jusqu’au 29 avril, puis 10h-19h
Tarifs expo permanente et temporaire : 11€/7,50€


 Catalogue. Éditions du Mucem, 332 pages, 300 images, 17 × 24 cm. Couverture rigide. Parution : décembre 2023


Visuels :

 Boule à neige. Début du XXIe siècle. France. Plastique, résine, verre, polystyrène et eau © Mucem.

 Amulette dite nazar boncuk Début du XXIe siècle Kemalpașa province d’Izmir Turquie. Verre soufflé – © Mucem.

 Piranha naturalisé, XXe siècle. Matériau d’origine animale, verre, fer, bois © Mucem.