L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

« Une sélection des meilleures expositions à voir actuellement à Paris et en Ile de France »

Expo à Paris

Miquel Barceló. Grisailles : un festin de natures mortes

La nature morte est bien vivante comme le démontre l’exposition Les Choses au Louvre et ce genre séduit des artistes contemporains qui le réinventent en permanence, en peinture, sculpture, mais aussi photo, vidéo, installation…En témoigne l’artiste majorquin Miquel Barceló, qui présente sa plus récente série d’immenses natures mortes dans le vaste espace de la galerie Thaddaeus Ropac de Pantin.

Peintre, dessinateur, sculpteur et céramiste, Miquel Barceló (né en 1957 à Majorque) est un artiste protéiforme. Un expérimentateur au joyeux appétit créatif. Inspiré par la peinture hollandaise du XVIIe siècle et du genre espagnol du bodegón (nature morte), l’artiste (né à Majorque en 1957, où il revient sans cesse entre ses voyages à Paris, Londres ou Tokyo) a composé d’immenses tables de « choses » occupant la totalité de ses toiles. Coquillages, os, crânes de chèvre ou de cheval, silhouette de taureau s’entremêlent avec des créatures marines (crevettes, espadon et surtout pieuvres qu’enfant il pistait en plongeant dans la mer, sa source infinie de motifs) et des végétaux (fleurs, feuilles, fruits…) dans des banquets baroques offrant autant de memento mori (« souviens-toi que tu vas mourir ») que d’évocations de la vie et de la renaissance.

On retrouve dans ce festin de peintures dans lesquelles les formes blanches semblent parfois flotter sur des fonds de monochrome diaphane de gris, de jaune (Bodegón Groc, 2021) ou de rose (Nature morte avec gâteau d’anniversaire, 2021) dans la tradition de la grisaille, les thématiques de prédilection de l’artiste majorquin : la tauromachie, le devenir animal, la griffure et l’empreinte, les fonds marins et les poissons (https://lagoradesarts.fr/-Miquel-Barcelo-Sol-y-Sombra-.html). « Une archéologie personnelle », selon Barceló dont les œuvres portent les traces de la pulsion intérieure qui anime sa créativité.

Catherine Rigollet

- L’œuvre Grisaille à l’espadon (2022), qui appartient à la nouvelle série de natures mortes de Miquel Barceló présentée à Pantin, est exposée au Louvre du 12 octobre 2022 au 23 janvier 2023, dans le cadre de l’exposition sur Les Choses. Histoire de la nature morte au Louvre.

Visuels : Miquel Barceló, Bodegón groc, 2021. Mixed media on canvas. 90 x 240 cm. Photo : Charles Duprat.
Miquel Barceló, Taula goliàrdica, 2021. Mixed media on canvas, 235 x 295 cm. Photo David Bonet.
Courtesy Galerie Thaddaeus Ropac. © Miquel Barceló /Adagp, Paris, 2022.

Archives des expos à Paris
spacer


Du 8 octobre au 7 janvier 2023
Galerie Thaddaeus Ropac – Pantin
69 avenue du Général Leclerc 93500
Du mardi au samedi, 10h-19h
Entrée libre
Tél. 01 55 89 01 10
https://ropac.net/